LES TECHNIQUES DU DECOUPAGE DE SERVIETTES

Il existe différentes techniques. Chacune donne un effet distinct. Toutes sont bonnes, il n'y en pas une meilleure q'une autre. C'est à vous de voir selon ce que vous voulez faire et ce que vous avez envie de créer comme effet.

Pour chaque technique, il faut respecter des étapes (parfois certaines étapes doivent s'adapter selon le support - rendez-vous donc sur la page du support en question).


En premier lieu, il y a des étapes incontournables qui valent quelle que soit la technique employée par la suite.
Le support doit être propre. Il arrive souvent qu'un support trouvé d'occas' soit poussiéreux ou sale. Nettoyez-le. Idem pour les supports neufs (eh oui !). Les bois ont parfois été huilés ou vernis, décapez et laissez sécher avant d'utiliser.
Si le support est de couleur sombre ou foncée, il faut le peindre avec une peinture acrylique claire (blanc et ses variations, pastel) sinon le motif ne ressortira pas bien. La peinture doit être bien sèche avant de commencer le collage. Faites-le la veille par exemple.
Préparer son travail de tête: imaginez ce que vous voulez faire, essayez de le visualiser avant de commencer), de façon à éviter les mauvaises surprises.
Pour savoir quel matériel est nécessaire, reportez-vous à la rubrique: "matériel"
Préparer la serviette en ôtant les couches blanches (il y en a 2 en général). Si vous avez du mal, dans un coin grattez légèrement avec l'ongle de l'intérieur vers l'extérieur, cela aide à séparer les couches. Garder les couches blanches pour essuyer son pinceau ou un éventuel débordement de colle. Personnellement je garde aussi les couches blanches pour me faire mes propres serviettes (quand un dessin n'existe pas) !

Technique du déchiré

Technique la plus simple qui donne une bon résultat surtout avec les enfants. Dès 2 ans 1/2, ils sont capables de s'amuser à décorer un objet avec cette technique. Laissez-les faire vous verrez ! Pas de souci de "ratage", cette technique veut donner un effet "rustique" au travail !

Cette technique consiste à déchirer les motifs de la serviette. Il suffit de pincer la serviette près du motif (laisser une petite marge d'erreur) et de déchirer doucement avec l'autre main !
Cette technique est très amusante sur les boules de Noël. On peut ensuite soit laisser le déchiré apparent, soit le masquer avec de la peinture (passée au tampon) ou avec de la neige structurée. C'est au choix !
Ici un travail fait par mon fils sur une boule de Noël. Il ne s'était pas beaucoup appliqué et j'ai craint le pire mais en fait ... Jugez par vous-même !
Comme vous pouvez le voir sur le détail, il a ajouté de la neige et des paillettes (les paillettes ne rendent pas trop sur la photo !) pour masquer les déchirés !
Sur cette plaque de porte crocodile, j'ai voulu m'amuser à illustrer 2 techniques: déchiré (pour les gnous et le zèbre) et découpage de motif (pour les girafes, la gazelle et l'éléphant).
La photo n'est pas excellente (trop de reflet), mais on arrive à voir quand même !

Technique du découpage de motif

Cette technique demande beaucoup de patience (surtout pour les motifs floraux et/ou de petite taille !) Pour cela il convient d'avoir des ciseaux de couturier (9 cm) ou encore mieux des ciseaux-pince. Les ciseaux à ongle à bouts ronds fonctionnent bien aussi.


Cliquez sur les images pour agrandir

Vous pouvez aussi vous aider d'une pince à épiler pour vous aider dans les zones les plus délicates (surtout si l'on a des ongles très longs ou des doigts un peu épais).
Suivre le motif au plus près. Il faut donc aller doucement par petits coups de ciseaux. Bref, il faut faire preuve de patience et avoir du temps devant soi. Je m'attelle souvent à ce genre de travaux le soir avant d'aller me coucher, c'est un moment calme dans la maison et je prends mon temps pour le faire (parfois sur plusieurs soirs).
Voici un exemple de découpage précis de motifs

Eviter de mettre trop de colle car cela risquerait de déchirer la serviette. De même éviter de trop passer le pinceau (même effet désastreux). Le mieux est de partir du centre de la serviette ou du motif et de rayonner vers les bords.
Toujours laisser sécher le travail après qu'il soit fini (au moins 2 bonnes heures).
Il est possible après le temps de séchage, de passer un peu le fer tiède sur la serviette pour donner l'impression que le motif appartient au support. Pour cela protéger le travail et le support avec un papier sulfurisé et passer le fer tiède (surtout pas chaud car cela brunirait la peinture du support et la serviette).
Il est possible ensuite (le lendemain) de repasser une dernière couche de vernis-colle sur l'ensemble du support pour protéger tout le travail et donner un fini parfait.
Ou alors il est possible (cela peut être nécessaire selon l'utilisation qui sera faite de l'objet) de passer une couche de vernis marin. Cela est nécessaire pour les dessous de plat et les pots en terre cuite (il faut aussi avoir préparé le pot avant, mais pour cela se rendre à la rubrique supports ). Ainsi l'objet pourra supporter des températures extrèmes, être lavé (même au lave-vaisselle) et garder toute sa fraîcheur malgré les ans qui passent (le vernis marin ne jaunit pas s'il est de bonne qualité).
Copyright.2006-2007 Maisonetcompagnie.net. Tous droits réservés
 
 
 
 
 
2001-2002
Zone-creation.com


Hit-Parade