LE MATERIEL DU POINT DE CROIX

Broder nécessite un matériel de base. Certains fabriquants fournissent tout ("kits"), mais d'autres ne vous vendent que le diagramme. Et puis vous pouvez être amenée à réaliser un travail depuis un livre, une revue. Vous ne disposez alors d'aucun matériel !
Les tissus:
La toile Aïda C'est la toile la plus courante dans le point de croix compté. Elle permet de réaliser des carrés précis et égaux car ses fils sont tissés régulièrement. Elle plait beaucoup car les trous sont nettement visibles.
Une toile adoptée immédiatement par les débutants pour cette raison. Sans doute aussi à cause de son prix, raisonnable, et de la facilité que l'on a à la trouver.
Aïda 5.5 ou Aïda 7
Les Etamines La plus connue étant la toile de lin. Plus robuste, elle résiste mieux au temps qui passe. Mais les trous sont moins visibles car le tramage est beaucoup plus fin. Il est assez courant d'éxécuter les points sur 2 fils de trame.
Les toiles de coton sont des étamines (la plus célèbre étant la "Lugana"). Elles sont très resserrées. A réserver aux expertes et à celles qui ont de très bons yeux !
Lin 5.5 ou bien Lin 10 ou encore Lin 12
Les canevas, papier perforé et canevas plastiques

Le canevas pré-dessiné est classique pour les enfants, il est pédagogique. Peu agréable à travailler car il est rèche et manque de souplesse à mon goût.
Les canevas plastiques sont pratiques pour réaliser des décors de sapin, etc...
Quant au papier perforé, il est amusant pour réaliser des cartes de voeux originales, des magnets, etc... Mais il faut être habile et sûre de soi.

Canevas plastique
La toile "tire-fil"

Elle sert de guide pour une réalisation sur un tissu (personnalisation par exemple). Vous placez la toile sur le tissu à décorer en la maintenant par un point rapide. Vous brodez votre dessin. Vous tirez chaque brin de la toile (éventuellement vous pouvez vous aider d'une pince à épiler) pour l'ôter complètement. Seule reste la broderie ! Pour cette toile, il vaut mieux travailler avec une aiguille fine et pointue et veiller à serrer les points (mais pas trop !) pour que la broderie ait un joli aspect une fois finie. Pas facile, je la déconseille aux débutante.

Le nombre indiqué à la suite du nom de la toile indique le nombre de point au cm. Exemple: Aïda 5.5 = toile aïda 5.5 point au cm.
Plus le nomre de points (ou de fil) au cm est elvé, plus la toile est fine !
 
Les aiguilles:

Attention une aiguille à coudre n'est pas une aiguille à broder !
Pour bien broder, il vous faut une aiguille spéciale
- avec un chas large (ainsi le fil ne frotte pas et ne casse pas an cours de travail).
- plus courte, mais il existe en réalisté différentes tailles (elles sont numérotées de 1 à 26. Plus le numéro est élevé, plus l'aiguille est fine) à utiliser selon votre fil et votre toile.

- avec un bout arrondi. Mais je conseille une aiguille pointue pour des toiles très serrées (lin par exemple).

 
Les ciseaux:
Toute brodeuse se reconnaît à ses ciseaux. elles mettent en général un soin particulier dans cet accessoire. Il est impératif d'avoir des petits ciseaux, bien aiguisés pour couper parfaitement le fil au premier coup ! Il est courant d'en trouver représentant une cigogne.
En revanche pour couper les toiles, il suffit de posséder une simple paire de ciseaux de couture.
Ciseaux "cigogne" ou bien ciseaux classiques
 
Le fil:
Selon le travail à réaliser le fil diffère. Pour un geste aisé, l'aiguillée idéale mesure environ 50 cm. Deux grandes marques se détachent particulièrement: DMC et Anchor. Chacune a créé ses couleurs (très proches mais pas exactement identiques, attention !) et son nuancier. Il est aujourd'hui assez simple de trouver sur internet des tableaux de conversion entre les 2 marques. Ainsi si vous avez commencé une broderie avec Anchor et que vous manquez de fil, vous pouvez trouver chez DMC un équivalent.
Les fils sont présentés sous forme d'échevettes, souvent de 8 m. Vous pouvez vous procurer un nuancier dans votre mercerie de façon à disposer de toutes la gamme des couleurs possible. Et faire votre choix si vous avez juste le diagramme !
Un nuancier
Le "Mouliné" il s'agit d'un coton à 6 brins. C'est la plus classique des fils de point de croix. La majorité des ouvrages nécessite une aiguillée constituée e 2 brins. Il faut falors séparer tous les brins et reconstituer le fil avec le nombre nécessaire de brins.
Ce fil est celui qui offre la plus large gamme de coloris et est en plus garanti grand teint par les fabriquants.
Le mouliné
Le "Perlé" Il est plus épais que le mouliné. Je le recommande aux débutants pour leurs premiers essais car il reste bien ficellé.
Dans les merceries, il vous sera demandé quelle épaisseur vous voulez (3, 5, 8 ou12). Plus le numéro est faible, plus le fil est épais. Le 3 (donc le plus gros) est utilisé en tapisserie.
Le perlé
Le coton floche Il s'agit d'un fil adapté à certaines techniques de broderie (feston, point d'ombre, point ajouré, etc...)
Le fil floche
Le fil fleur Fil de coton mat et fin. Il existe en beaucoup de couleurs. Il est couramment employé pour travailler sur toile de lin pour sa finesse.
Le fil fleur
Copyright.2006-2007 Maisonetcompagnie.net. Tous droits réservés
 
 
 
 
 
2001-2002
Zone-creation.com


Hit-Parade