PRIMAIRE: JE LIS BIENTOT SEUL

En maternelle, petit bout a écouté la maîtresse raconter des histoires. Il a aussi eu la chance d'écouter les histoires que vous lui racontiez... En même temps, l'adulte conteur lui montrait les images. C'est son premier contact avec la lecture.

Maintenant qu'il est devenu un grand, il veut lire seul et l'école va lui en donner les moyens !

Au CP, l'enfant acquiert la connaissance des lettres. Quelle que soit la méthode employée (la classique ou la méthode semi-globale), votre enfant va peu à peu se familiariser avec les mots et découvrir que ces ensemble à priori incohérents ont en réalité un sens.

Bien sûr cela ne vient pas tout seul et beaucoup d'enseignants mêlent les façons de faire; c'est ce que l'on nomme la méthode semi-globale; la plus répandue en France (notamment dans le public).
Le principe est simple: le 1er contact est avec la syllabe. L'enfant reconnaît des sons par leur écriture et c'est glaoblement très satisfaisant car il a l'impression de lire seul très vite. Effectivement, très rapidement votre bout va se dépatouiller avec son livre de lecture.

Ensuite, on passe à la méthode classique. Celle que nous avons tous connu. L'enfant doit apprendre à lire, non à deviner comme il avait tendance à le faire avec la méthode précédente. Les résultats sont alors moins spectaculaires que précédemment et pourant il apprend beaucoup...

A cette période de l'école, la présence des parents est indispensable car il faut être là chaque soir pour aider l'enfant dans son travail. Il est essentiel que votre enfant se sente en confiance et qu'il lise quotidiennement.

Je recommande vivement l'abonnement à une revue dès cette période.Faites le choix avec votre enfant car il doit avoir envie de la lire... J'ai beaucoup apprécié le journal "Quoti" auquel nous avons abonné notre bout dès son entrée au CP. Fier comme tout de lire son journal (comme papa) de façon quotidienne, il s'y est bien plus appliqué qu'à ses lectures scolaires ! Et les informations délivrées sont intelligentes. Puis ensuite, au fur et à mesure des années, abonnez-le aux magazines adaptés à son âge et son niveau.
Parlez-en avec lui, proposez-lui un panel et vous verrez que son choix pourra vous étonner car il n'ira pas forcément vers ce que vous aviez imaginé ! Meme si le magazine vous paraît trop enfantin, laissez lui une chance, au moins 1 an.. Mon fils voulait toujours lire des magazines animaliers, même si ce n'était plus de son âge, mais au moins il lisait ! Alors qu'il aurait dû passer à "Image Doc", mais cette revue lui plaisiait moins. Tant pis, mieux vaut qu'il lis
e de son plein grè que de recevoir un magazine qu'il va délaisser !

Progressivement la maîtresse va donner de plus en plus de choses à lire. Souvent l'enfant doit faire un travail de lecture seul, dans sa tête, le matin en arrivant en classe. Quand il y a une pause entre deux travaux, la maîtresse peut proposer de prendre un livre (même une bande dessinée peut-être autorisée).

Puis ensuite viennent, vers le CE 2 ou le CM 1, les lectures imposées. Un livre, voire 2, dans l'année est confiée à la lecture des enfants. La lecture se fait à la maison, souvent à l'occasion de vacances. Puis la maîtresse vérifiera que la lecture a été faite et comprise par divers exercices en rapport avec l'histoire. Elle peut en profiter aussi pour apprendre aux enfants à commencer à rédiger de petites histoires (genre: raconter une suite, imaginer ce qui ce serait passé si...) ou encore à faire une fiche de lecture (plutôt en CM)... Bref, un livre est l'occasion d'un travail fabuleux ! Comme la lecture est commune à tous, la maîtresse peut avoir fait son propre choix ou proposé aux enfants un panel de livres et ce sont eux qui ont fait le choix. Chaque classe et chaque maîtresse fonctionne selon son goût et son envie.

Je vous recommande vivement de lire vous même le livre, pour pouvoir en parler avec votre enfant et comprendre ce qu'il vit. Essayez d'en parler un peu avec lui, il verra que vous vous intéressez à ce qu'il fait et pourra ainsi nouer un dialogue qui finalement, l'air de rien, sort du cadre propre de l'école. Avec un peu de chance, même, le livre sera sortit ou sortira peu après au cinéma. Cela m'est arrivé avec 'Charlie et la chocolaterie'. Ce n'était pas un livre donné par la maîtresse, mais la consigne était d'avoir lu un livre durant les vacances. J'ai proposé ce titre aprmi d'autres à mon fils. Il l'a choisi et 2 ou 3 mois après il est sorti au cinéma. Nous sommes allés le voir pour savoir si le réalisateur avait suivi strictement le livre ou non et donner une image aux personnages que nous avions imaginé à la lecture de l'ouvrage ! Ce fut assez amusant !

Au moment de la réunion "parent-enseignant" en début d'année, demandez à la maîtresse quelle méthode de lecture sera employée (logiquement elle en parle elle-même pour l'explique) et quel livre commun sera choisi (si ce choix est déjà fait, ele vous le dira sans hésiter). Cela vous permettra de savoir quelle direction prendre pour accompagner votre enfant.

A l'occasion d'un cadeau, vous pouvez offrir un livre. Ce n'est pas insultant ! Demandez à la maman si l'enfant est lecteur ou non, ce qu'il aime par dessus tout. Mon fils aime baaucoup les ouvrages type encyclopédie. Et il est toujours ravi quand ses copains lui en offrent... Il les lit par petits bouts, au grè de ses envies ou de ses questions ! Ce sont toujours de bonnes idées de cadeau auxquelles je réponds favorablement. Je préfère cela aux jeux qui durent un temps très brefs et finissent au fond d'un placard ou à la poubelle car négligemment laissés sur le sol, ils ont été cassés ! Le grand avantage d'un livre est qu'on peut le laisser dans un coin et revenir dessus bien plus tard avec toujours autant de plaisir... même 10 ans après. Il n'est donc jamais perdu et se transmet de génération en génération avec délectation.
Copyright.2006-2007 Maisonetcompagnie.net. Tous droits réservés
 
 
 
 
 
2001-2002
Zone-creation.com


Hit-Parade