LE PRIMAIRE: PREMIERS PAS VERS LA VRAIE ECRITURE

En fait, durant toutes les années de maternelle, sous couvert de "dessins", votre enfant a appris à contrôler ses gestes, à tenir un crayon... Cela lui permet une fois entré au CP de pouvoir maîtriser les secrets de l'écriture. Il est encore un apprenti scribe, mais les premices de signes scripturaux se manifestent rapidement !

Le graphisme qui fut le travail enseigné en maternelle permet aux enfants d'appréhender un stylo de façon correcte et de pouvoir comprendre comment se forment les lettres. La maîtresse de CP va commencer par leur enseigner l'art des lettres en bâton. Il faut comprendre par ces termes, les majuscules droites telles que les reprennent les caractères de cet ordinateur. Les lettres sont droites, un peu raides même, mais parfaitement lisible.

Votre enfant va donc très rapidement se dire qu'écrire est facile. Attention, à ce niveau là l'orthographe n'a aucune importance encore. Seule compte la calligraphie correcte des lettres et des mots.

Petit à petit, au cours de l'année, la maîtresse de CP enseigne aux enfants les lettres manuscrites minuscules, dites "seyes" ou "cursive". Un vrai parcours du combattant pour la maîtresse qui va régulièrement devoir lutter contre l'imagination débordante des enfants dans l'art de former ses lettres ! Vous allez passer par des caractères bizarres, non identifiés, mais que votre enfant aura tracé avec beaucoup de fierté ! Il faut l'encourager tout en lui démontrant que sa lettre est incorrecte ! Et là ce n'est pas évident...
Pour aider votre enfant, le mieux est de le faire participer aux moments d'écriture à la maison. En tout début de CP, lui demander de signer ses oeuvres, puis d'écrire les noms des animaux ou des objets sur ses dessins ("tu sais c'est pour mamie qui ne voit pas très bien, il vaut mieux lui écrire le mot, cela l'aidera à mieux voir ton dessins et à plus en profiter !"...) en lui épelant l'orthographe ou en lui laissant -s'il le demande- la liberté d'une orthographe peu sûre mais qui ne contrarie pas son envie d'écrire (là c'est à vous d ejuger selon le moment !). A Noël, demandez-lui d'ajouter un mot sur les cartes de voeux familiales (même un simple "bisous" sur une lettre mais de sa main fera très plaisir aux grands parents et le fera écrire l'air de rien !).
Laissez-le libre du choix du crayon ou stylo pour écrire, il doit se sentir à l'aise avec ! Il peut opter pour le crayon papier avec lequel il travaille beaucoup en classe et qu'il maîtrise mieux qu'autre chose. Il peut aussi "adorer" le bic que les maîtresses adoptent de plus en plus (eh oui finies les plumes Sergent-Major d'antant et l'encrier!) pour des raisons de simplicité. Il faut que votre enfant ait envie d'écrire et qu'il ne se sente pas contraint. D'ailleurs, en règle générale, les enfants jouent le jeu car ils aiment cette sensation nouvelle et grisante et puis ils sont fiers de montrer leur nouveau talent.
A partir du CE 1, l'écriture adoptée est la cursive pour les minucules. Elles sont maîtrisées vers décembre ! Au cours de cette année, la maîtresse introduit la cursive majuscule. Moins aisée à tracer et à comprendre. Mais les maîtresses écrivent en général très lisiblement. D'ailleurs, il est assez amusant de constater que les maîtresses de CE 1 et CE 2 utilisent la cursive dans leur vie quotidienne, même hors de l'école, car elles sont "conditionnées" à cette écriture !
Alors, vous aussi, faites un petit effort et essayez de vous remettre à écrire joliment ! Investissez (vous ne vous ruinerez pas !) dans un petit cahier d'écriture du niveau de votre enfant et le soir travaillez votre cursive. Vous trouverez cela charmant ou amusant. Et vous retrouverez un peu de votre enfance.
Si votre enfant le demande, ou s'il semble enthousiaste, vous pouvez investir dans un stylo plume. Il est rare que les maîtresses en demandent, mais parfois... Dans ce cas, mettez le prix et achetez un vrai stylo plume adapté aux premières écritures. Il en existe des beaux (certes il faut compter entre 10 et 15 €) et surtout à la taille des mains d'enfants et souvent comprenant une forme qui leur permet de bien apprendre à poser leurs doigts sur le stylo de façon à ce que le plume glisse facilement sur la page. Ces stylos peuvent leur durer longtemps. Personnellement j'en ai acheté un que j'utilise tous les jours tant il est agréable ! En plus, la plupart sont faits de façon à pouvoir inscrire le nom de votre enfant dessus comme cela il ne le perd pas l'école si jamais il l'y apporte !

En fin de CE 1, l'écriture est maitrisée. Il ne reste plus qu'à fixer l'orthographe. La maîtresse de CP a appris quelques mots simples aux enfants, à compter du CE 1, viennent les "terribles" règles de grammaire (pour apprendre la façon d'écrire une phrase ayant un sens), d'orthographe (apprendre qu'un mot peut avoir plusieurs écritures et donc plusieurs sens) et de conjugaison (ils abordent le CE 1 le présent des verbes du 1er groupe, de "être", "avoir" et "aller", puis le futur et le passé composé des mêmes verbes !). Votre enfant commence à mieux écrire (attention à ce moment là le language parlé est émaillé de fautes jusque là jamais commises, c'est normal !). En CE 2, il révise ces temps et les complètent par les verbes des autres groupes. Puis, en CM (1 et 2), votre enfant apprend les autres temps plus compliqués.

En fin de primaire, les bases du français écrit sont vues, mais pas toujours acquises. Les dictées faites régulièrement, les rédactions diverses et variées, les moments d'écritures durant ces 4 années ont permis à votre enfant de voir les mystères de la langue française et d'en maîtriser une partie.

L'écrit est presque l'élément essentiel du programme de primaire. Il compte beaucoup dans les textes officiels. Dès le CP, le programme prévoit environ 2h30 d'écriture par jour en classe ! Même la rédaction du travail sur le cahier de texte entre dans le temps d'écriture et de copie !

Au CP, il est encore rare d'avoir un cahier de texte, mais dès le CE 1, il entre dans les fournitures demandées ou offertes par l'école. Au début, la maîtresse rédige elle-même le travail puis peu à peu votre enfant l'écrit tout seul. Il est courant de voir la trace du passage de la maîtresse qui a jeté un oeil pour faire corriger les erreurs de copie !

Ecrire tant, mais pourquoi ? Juste pour le plaisir de savoir écrire ? Certes, non !

Savoir écrire est important, notre civilisation appartient à l'Histoire, c'est-à-dire à l'aventure des êtres qui écrivent leur vie ! Mais ce n'est pas tout ! Avec l'écriture; intimement liée à elle, se trouve un autre mystère que l'école dévoile aux enfants: la lecture ! Mais c'est une autre aventure ...

Copyright.2006-2007 Maisonetcompagnie.net. Tous droits réservés
 
 
 
 
 
2001-2002
Zone-creation.com


Hit-Parade