PREMIERE ETAPE


Etape commune à toutes les écoles.

Commencez par faire le tour des écoles du quartier, laissez traîner une oreille par-çi, par-là, c'est instructif. Essayez d'y être vers 16h15-16h30, au moment de la sortie. Ainsi, vous entendrez les mères parler de la vie de l'école. Et oui, une école a une vie qui -loin des programmes imposés par l'Etat- influe sur nos enfants.

Le mercredi et le week-end, rendez-vous au square ou parc près de chez vous et posez des questions aux parents qui sont présents (ou au baby-sitters, elles sont au courant de bien des choses). Les parents sont ravis de parler de leur enfant et de leur école.

Si cela est possible et si vous avez déjà une idée de l'école où inscrire votre enfant, téléphonez et demandez si l'entrée de l'école est libre le jour de la fête. Si c'est le cas (c'est assez courant), allez-y en famille. Ainsi votre enfant aura la chance de voir une école avec des enfants, un jour de fête (côté positif) et de faire connaissance avec un environnement nouveau (surtout s'il était gardé individuellement).

Parlez de l'école à votre enfant, sans lui faire peur, mais bien au contraire en lui racontant toutes les choses fantastiques qu'il fera en P.S (Petite Section de Maternelle): coloriages, jeux avec les copains, lectures (activité quotidienne), chansons, et tous les amis qu'il se fera.

L'école doit être présentée comme une aventure heureuse, pas comme une corvée pour vous ni pour lui !

Si Petitou n'est pas encore propre, ne l'angoissez pas dès le mois de mai en lui disant qu'il ne pourra pas aller à l'école car les réactions seront opposées à celle attendue (soit il va avoir peur et continuera à souiller ses couches, soit il fera exprès de continuer à utiliser des couches). La propreté est un sujet qui doit être traité à part entière, hors de toute contrainte.

Copyright.2006-2007 Maisonetcompagnie.net. Tous droits réservés
 
 
 
 
 
2001-2002
Zone-creation.com


Hit-Parade